Le 8 juin dernier, Pascale Tremblay, la directrice du laboratoire, s’est entretenue avec le chercheur Stephen Wilson de l’Université Vanderbilt, au Tennessee, É-U, dans le cadre de l’émission The Language Neuroscience Podcast, animée par le professeur Wilson.

La discussion a porté principalement sur un article publié par Dr. Tremblay et son collègue Dr. Anthony Steven Dick : Broca and Wernicke are dead, or moving past the classic model of language neurobiology. Ainsi, durant l’épisode, Dr. Tremblay discute de l’importance d’utiliser des modèles de la neurobiologie du langage actuels, tenant compte des données de recherche récentes en neuroimagerie et neurostimulation, et présente les principaux faisceaux de matière blanche impliqués dans le langage et la parole.

Pour écouter le podcast (épisode 10), cliquez ici ! 

Vous y trouverez également des épisodes où Dr. Wilson s’entretient avec d’autres chercheurs et chercheuses qui travaillent sur le langage et le cerveau.

L’article scientifique dont il est question dans le podcast de Dr. Tremblay est disponible ici, sur Corpus UL.

Voici une figure (tirée de Tremblay & Dick, 2016) illustrant les faisceaux de matière blanche dont il est question dans le podcast :

Référence complète de l’article :

Tremblay, P., & Dick, A. S. (2016). Broca and Wernicke are dead, or moving past the classic model of language neurobiology. Brain and Language, 162, 60–71. DOI: 10.1016/j.bandl.2016.08.004

Authors

,