Une nouvelle stagiaire de recherche internationale, Camille, se joint à notre labo pour la session d’hiver 2022 !

Camille étudie la neuropsychologie cognitive et clinique à l’Université de Strasbourg en France. Son stage au Québec sera partagé entre deux laboratoires, le nôtre et celui du chercheur Carol Hudon, un spécialiste du vieillissement cognitif.

Pour apprendre à connaître Camille, nous lui avons posé quelques questions en lien avec ses intérêts de recherche :

Q – Quel est ton intérêt pour la recherche ?

Mon intérêt pour la recherche réside dans ma motivation à comprendre les phénomènes cognitifs, depuis l’exploration des substrats neurophysiologiques d’une fonction cognitive, à la mise en réseau de plusieurs structures cérébrales, jusqu’à l’expression d’un comportement. De cette manière, l’analyse précise et complète d’un comportement sous tous ses déterminants permettrait de saisir davantage les répercussions d’une altération d’un réseau de connexions, les mécanismes de compensations, et leur potentialisation au moyen d’outils techniques spécialisés comme la TMS. La diversité est selon moi un aspect majeur dans la recherche, en ce qu’elle permet d’atteindre des objectifs à la fois complexes en termes de savoir fondamental, et plus adaptés aux problématiques des patients.

Q – Pourquoi t’intéresses-tu aux travaux de notre laboratoire ?

Les travaux du laboratoire intègrent à la fois des études en neurosciences cognitives et en sciences de la réadaptation. Cette interdisciplinarité permet de tracer un continuum entre la recherche fondamentale et l’amélioration des évaluations et de la prise en charge en pratique clinique. Les objectifs du laboratoire sont multiples et interconnectés puisqu’ils visent à comprendre la façon dont les structures cérébrales engagées dans la production du langage s’organisent entre elles pour produire et percevoir un son, de même que la manière dont elles se modifient au contact des expériences lors des différentes périodes de vie. Tout cela évolue vers différents objectifs : celui de compréhension des origines d’un composant fondamental de notre identité à savoir le langage, celui d’enrichissement des savoirs sur un domaine complexe et mystérieux dont nous faisons pourtant l’usage tous les jours, et finalement celui de l’exploration de ses atteintes dans des pathologies acquises ou dégénératives au moyen d’outils d’évaluation et de stimulation innovants.

Camille, nous espérons que tu apprécieras ton stage parmi nous, de même que ton séjour au Canada ! Bienvenue !

 

Autres lectures suggérées :

Authors

,