L’équipe de notre laboratoire a participé au 10ième Congrès annuel de la Société de Neurobiologie du Langage (SNL) se déroulant en août dernier.

Maxime Perron, étudiant à la maîtrise en sciences cliniques et biomédicales, a présenté une affiche portant sur l’impact du vieillissement du cerveau sur la mémoire à court terme (la capacité à retenir des informations en mémoire sur une courte période comme un numéro de téléphone). Les résultats suggèrent que le vieillissement de ce type de mémoire est associé à des changements dans la structure de plusieurs régions du cerveau, notamment au niveau du lobe frontal, la partie antérieure du cerveau qui contrôle la plupart des fonctions cognitives.

 

Authors

,