Crédit photo : steadlane.club

C’est le grand départ du projet doctoral de Chloé Gingras, étudiante du laboratoire qui effectue un doctorat en psychologie en collaboration avec le Dr Philip Jackson et son équipe.

La préparation de sa première étude est en cours. Cette étude vise à examiner l’effet du vieillissement sur la capacité à reconnaitre des expressions faciales d’émotion et de douleur manifestées par des personnages virtuels (des avatars). En d’autres mots, est-ce qu’une femme de 30 ans, par exemple, associe la même émotion ou douleur à un visage expressif qu’un homme de 80 ans? Plus encore, est-ce que regarder des régions précises du visage est lié à une meilleure reconnaissance de ces expressions? Pour le déterminer, Chloé va suivre les mouvements des yeux des participants avec de petites caméras. Lequel est le plus parlant, les yeux ou la bouche? Des participants de tout âge seront recrutés et devront évaluer la nature et l’intensité d’expressions faciales d’avatars d’âges différents.

Dans une première étape, Chloé a besoin de volontaires pour valider ses avatars grâce à une étude en ligne. Les participants sont invités à évaluer les caractéristiques (p. ex., âge, sexe) des avatars en remplissant un questionnaire. L’étude est d’une durée d’environ 30 minutes. Si vous êtes intéressé(e), nous vous invitons à suivre le lien www.eevee.psy.ulaval.ca ou à communiquer avec nous pour plus de détails.

Merci énormément pour votre participation !

Authors

,