Nous soulignons cette semaine l’arrivée d’une stagiaire postdoctorale dans notre laboratoire : Edith !

Edith est orthophoniste et docteure en sciences biomédicales. Elle a complété une partie de sa formation universitaire en France et une autre partie au Québec. 

Nous avons questionné Edith sur ses intérêts de recherche et sa motivation à joindre notre laboratoire.

Q – Quel est ton intérêt pour la recherche ?

Je suis orthophoniste et docteure en sciences biomédicales. Mes recherches visent l’optimisation des interventions en orthophonie auprès de personnes présentant des troubles de la communication suite à une atteinte neurologique (aphasies, démences…). Je m’intéresse pour cela aux liens entre sensorimotricité, langage et parole selon une approche incarnée et située de la cognition. Cette approche donne de nouvelles perspectives thérapeutiques en orthophonie mettant le corps (perception et action) au cœur de la récupération du langage et de la parole.

Q – Pourquoi t’intéresses-tu aux travaux de notre laboratoire ?

Le programme de recherche mené dans le laboratoire vise à mieux comprendre les mécanismes neurobiologiques sous-tendant la perception et production de la parole. Cela rejoint pleinement mes intérêts de recherche : je pense qu’une meilleure compréhension de ces mécanismes sous-tendant la perception et production de la parole et du langage permettent d’affiner et d’optimiser les interventions auprès de personnes présentant des troubles de la parole. De plus, je m’intéresse aux méthodes de pointe utilisées au laboratoire pour appréhender ces mécanismes complexes, lesquelles incluent l’IRM et la TMS. Pendant mon doctorat, j’ai pu expérimenter l’exploration de données de neuroimagerie (IRM). Je souhaite poursuivre dans cette voie et développer notamment lors de mon stage mes compétences en neurostimulation. 

Edith, bienvenue au sein de notre labo ! Nous espérons que ton stage postdoctoral répondra à tes attentes et t’aidera à atteindre tes objectifs de carrière !

 

Autres lectures suggérées :

Authors

,