jeudi, 16 janvier 2020 18:23

Coup de vieux

Le langage a pris un coup de vieux. Alors que nous pensions que la capacité à parler était unique à l’espèce Homo sapiens - la nôtre - voilà que les travaux de chercheurs français menés par Louis-Jean Boë de l’Université de Grenoble, publiés récemment dans la revue scientifique ScienceAdvances déboulonnent cette théorie et proposent que la parole serait apparue il y a plus de 27 millions d’années, bien avant l’apparition d’Homo sapiens!

À propos

Le laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition, dirigé par Pascale Tremblay, Ph.D., se spécialise dans la recherche en neurosciences cognitives du langage. Nos travaux, fondamentalement multidisciplinaires, portent principalement sur les bases neurobiologiques de la perception et la production du langage et de la voix, et sur les facteurs qui affectent notre habileté à communiquer en contexte social (âge, cognition, audition, etc.).