jeudi, 05 novembre 2020 16:00

Sondage sur la morphologie

Y a-t-il un lien entre les mots « lune » et « lunettes » ? Si oui, est-ce que ceci influence notre capacité à comprendre ces mots ?

Blogue sondage morphologie

C’est une question de transparence sémantique ! Plus cette transparence est élevée, plus le lien entre deux mots est évident. Si les mots « lune » et « lunettes » sont proches au niveau des sons — la phonologie — leur sens est bien différent ! Aidez-nous à déterminer la transparence des mots du français québécois en répondant à un sondage en ligne.

Pour participer, cliquez sur ce lien : https://surveys.mcgill.ca/ls/523324?lang=fr.

Le mot « lunette » dérive du mot « lune » et du suffixe « — et », qui signifie « petit », en lien avec la forme ronde des verres. Ce mot remonte au XIVe siècle ! — Antidote v9

Ce projet de recherche est une collaboration entre Pascale Tremblay et Noémie Auclair-Ouellet, professeure à l’Université McGill. Merci aux deux assistantes de recherche ayant participé à l’élaboration de ce questionnaire, Alexandra Lavoie (équipe Tremblay) et Alexandra Barbeau-Morrison (équipe Auclair-Ouellet).

Les mots qui seront à l’étude sont tirés de notre corpus SyllabO+. Le projet nous permettra d’ajouter ces informations à notre banque de données sur les morphèmes. Ces morphèmes sont les unités de sens qui composent les mots, p. ex. le suffixe « — et » du mot « lunettes ».

Le défi des études sur la morphologie réside dans la nécessité de rendre compte des principes linguistiques à l’origine de la formation des mots, mais également des informations qui sont accessibles au plus grand nombre de personnes. Quelle est la transparence sémantique de certains mots de notre corpus pour la population québécoise ? En recueillant ces informations, Noémie et son équipe seront ensuite en mesure d’étudier l’utilité des morphèmes pour « chercher » dans notre mémoire afin de trouver le sens d’un mot entier. Sans même le savoir, nous exploitons les informations morphologiques des mots pour soutenir l’apprentissage, la lecture, l’écriture et les langues secondes. Comprendre le fonctionnement de cette recherche et les facteurs qui l’influencent permettra à terme d’aider les personnes souffrant de troubles d’apprentissage du langage. Merci pour votre participation !

Votre participation consiste à remplir un questionnaire en ligne. Le questionnaire est divisé en deux parties. La première partie contient des questions sur vos caractéristiques personnelles (p. ex. âge, sexe, scolarité). La deuxième partie contient une liste de questions sur les liens de signification entre deux mots. Ces questions prennent la forme d’un énoncé auquel il faut répondre en utilisant une échelle allant de 1 (totalement en désaccord) à 7 (totalement d’accord). Compléter l’ensemble des deux parties du questionnaire prend entre 20 et 30 minutes.

Pour vous remercier de votre participation, nous ferons tirer une carte-cadeau VISA prépayée d’une valeur de 100 $ parmi l’ensemble des personnes qui auront rempli le questionnaire.

Dernière modification le jeudi, 05 novembre 2020 16:24
Plus dans cette catégorie : « Pascale Tremblay en France

À propos

Le laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition, dirigé par Pascale Tremblay, Ph.D., se spécialise dans la recherche en neurosciences cognitives du langage. Nos travaux, fondamentalement multidisciplinaires, portent principalement sur les bases neurobiologiques de la perception et la production du langage et de la voix, et sur les facteurs qui affectent notre habileté à communiquer en contexte social (âge, cognition, audition, etc.).