jeudi, 05 mars 2020 12:00

Séminaire de maîtrise

Ça sent la graduation! Tout comme le changement d’heure et la fin de saison du ski indiquent l’arrivée du printemps, le séminaire de maîtrise annonce que la fin du programme est proche pour nos étudiants à la maîtrise Élisabeth, Maxime et Valérie.

Blogue seminaire maitrise

Passage obligatoire et important du cheminement des étudiants et étudiantes à la maîtrise, ce séminaire consiste à présenter les aspects principaux de son projet de recherche devant des professeurs et des pairs : revue de la littérature scientifique, objectifs, méthodologie, résultats, interprétations et perspectives. Finalement, qu’ont donc fait les étudiants durant leur temps en laboratoire, et quelle est leur compréhension du contexte et des composantes de leur projet ? Rappelons que lors d’une maîtrise en recherche, les jeunes chercheurs et chercheuses passent peu d’heures sur les bancs d’école puisqu’ils travaillent à temps plein sur leur projet de recherche en laboratoire. À la suite du séminaire, ils auront encore jusqu’à la fin d’août pour rédiger et déposer leur mémoire. Nous en reparlerons dans une autre publication!

Un séminaire, contrairement à un cours magistral, demande une participation active des étudiants et étudiantes qui y assistent dans un but d’enseignement. Les objectifs de ce cours sont triples :

Sous titre 1

L’étape finale de la méthode scientifique est la communication des résultats de recherche. Ces présentations permettent aux autres étudiants et étudiantes d’en apprendre davantage sur les projets de leurs pairs ainsi que d’enrichir leur compréhension de leur domaine. Cette présentation permet aussi de mettre en place les différents éléments qui se retrouveront dans leur mémoire.

Dans le cas de Valérie, le séminaire est une étape importante pour décider si un passage accéléré au doctorat lui sera accordé par la direction de programme. Ce processus lui permettra de prolonger son projet de recherche en cours; elle n’aura pas à écrire de mémoire et poursuivra son travail au labo jusqu’à éventuellement rédiger une thèse de doctorat. Lors du séminaire, Valérie devra ainsi présenter non seulement ce qu’elle a effectué jusqu’à maintenant, mais aussi le plan du travail qu’elle souhaite accomplir pour la suite de ses études. Un document écrit détaillant tout ce travail a d’ailleurs aussi été soumis à la direction de programme.

Sous titre 2

Expliquer le projet de recherche sur lequel on a travaillé près de 2 ans dans un temps restreint et de manière intéressante fait intervenir plusieurs compétences transversales. Ces compétences sont essentielles à la poursuite de leur cheminement professionnel, que ce soit dans le milieu universitaire, dans l’entreprise ou le secteur public. Le séminaire est une occasion pour les étudiants et étudiantes d’obtenir des rétroactions sur leurs habiletés de communication.

Sous titre 3

Les rétroactions des professeurs et professeures permettent de mettre le travail de chacun en perspective tout en enrichissant leur réflexion sur leurs interprétations de résultats. Les commentaires constructifs permettent en effet de clarifier des éléments moins détaillés, d’enrichir les interprétations, de découvrir des articles ou des auteurs inconnus. Ces améliorations seront reflétées dans le mémoire.

Afin de préparer les étudiants à cette étape importante, nous avons consacré nos deux dernières réunions d’équipe (près de 6 heures!) à les écouter pratiquer leurs présentations et leur avons offert autant de rétroactions que possible de façon à ce qu’ils brillent de mille feux lors de leur séminaire!

Bonne chance à tous et toutes!

.

.

Crédit image : Tirée du film The Wizard of Oz (1939), modifiée.

Dernière modification le mercredi, 04 mars 2020 17:44

À propos

Le laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition, dirigé par Pascale Tremblay, Ph.D., se spécialise dans la recherche en neurosciences cognitives du langage. Nos travaux, fondamentalement multidisciplinaires, portent principalement sur les bases neurobiologiques de la perception et la production du langage et de la voix, et sur les facteurs qui affectent notre habileté à communiquer en contexte social (âge, cognition, audition, etc.).