jeudi, 28 février 2019 18:35

Chants d'oiseaux et neuroscience

Quand les oiseaux s'invitent au laboratoire! Comment les chants d'oiseaux peuvent être utilisés dans des études sur le langage.

Blogue chants oiseaux neuroscience

Dans un projet récent du labo impliquant Isabelle Deschamps, Pascale Tremblay et Melody Courson, nous avons utilisé la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) pour interférer avec le travail normal des neurones de régions impliquées dans le traitement de la mémoire phonologique (MP).

La MP est un type de mémoire à court terme (1 à 2 secondes) impliquée dans le stockage temporaire des informations verbales. La MP permet par exemple de retenir l’adresse d’une personne tout en écoutant les indications pour s’y rendre. Le cerveau a besoin d’emmagasiner les mots entendus le temps qu’il analyse l’ensemble des informations.

Lors de leur passage au laboratoire, les participants devaient écouter des paires de sons, soit des chants d’oiseaux ou des syllabes du français québécois, p. ex. « fidali [pause] fidali ». Ils devaient ensuite déterminer si les deux sons étaient identiques ou différents, faisant intervenir la MP. La TMS était utilisée durant la pause entre les sons 1 fois sur 2 pour comparer leurs résultats avant et après la TMS, dans 2 régions impliquées dans la MP.

Des chants d’oiseaux ont été utilisés dans cette étude comme des stimuli auditifs très complexes (comme le langage!) afin de comprendre si la MP emmagasine tous les types d’informations auditives ou seulement les informations langagières. Nous avons d’ailleurs publié d’autres études avec des chants oiseaux, car ceux-ci nous permettent de découvrir les mécanismes cérébraux propres au langage et ceux qui sont impliqués dans le traitement de tous les sons complexes.

https://www.speechneurolab.ca/images/Articles/Deschamps_Hasson_Tremblay_2016_PLOS.PDF

https://www.speechneurolab.ca/media/pdf/Tremblay_Baroni_Hasson_2012_NMG.pdf

Nos résultats soutiennent l’idée que la MP traite tous les types de sons, puisque la TMS affectait la performance des participants à l’écoute des chants d’oiseaux et de celle des syllabes. Notre article est maintenant en évaluation ! On se croise les doigts pour la suite !

Dernière modification le jeudi, 20 février 2020 15:49

À propos

Le laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition, dirigé par Pascale Tremblay, Ph.D., se spécialise dans la recherche en neurosciences cognitives du langage. Nos travaux, fondamentalement multidisciplinaires, portent principalement sur les bases neurobiologiques de la perception et la production du langage et de la voix, et sur les facteurs qui affectent notre habileté à communiquer en contexte social (âge, cognition, audition, etc.).