Membres du laboratoire

Pascale Tremblay, Ph. D.

pascale tremblayProfesseure agrégée au département de réadaptation de l’Université Laval, chercheur-boursier FRQS Junior 2, et chercheuse au centre de recherche CERVO, Pascale Tremblay est également directrice du Laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition et co-directrice du Consortium d’imagerie en neurosciences et santé mentale (CINQ).

Spécialiste des bases biologiques de la perception et de la production de la parole, Pascale Tremblay est titulaire d’un doctorat de l’Université McGill en Sciences de la communication humaine. Pour sa thèse, elle a étudié le contrôle neuromoteur de la production de la parole avec une emphase sur le rôle des aires prémotrices latérales et médiales du cerveau, au moyen de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) et de la stimulation non-invasive du cerveau (TMS). Elle a également étudié les liens entre la perception et la production de la parole sur le plan neurologique. Elle a ensuite effectué un premier postdoctorat (2009-2010) en neurologie et neurosciences à l’Université de Chicago dans le laboratoire du professeur Steven L. Small, Ph. D., MD., durant lequel elle a commencé à étudier les mécanismes de vieillissement neurologiques et leurs effets sur la communication humaine au moyen de l’IRMf et de la TMS. Elle a ensuite effectué un second postdoctorat en 2011 à Trento, en Italie, au Center for Mind/Brain Sciences (CIMeC) à l’Università degli Studi di Trento, ou elle a continué à étudier les mécanismes neurologiques qui sous-tendent le traitement et la production du langage. Elle est professeure-chercheuse à l’Université Laval depuis 2011 au Département de Réadaptation de la Faculté, ou elle enseigne au programme d’orthophonie.

Voir le profil de Pascale Tremblay sur Google scholar, sa bibliographie sur Pubmed ou son profil ORCID.

Les travaux de la Dre Tremblay, fondamentalement interdisciplinaires, s’inscrivent dans les domaines de la recherche en neurosciences cognitives du langage et du vieillissement, et visent à mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent la communication humaine, particulièrement les mécanismes physiologiques, neuromoteurs et neurocognitifs qui sous-tendent la perception et la production de la parole et de la voix chez l’adulte et au cours du vieillissement. La Dre Tremblay s’intéresse également aux effets comportementaux, physiologiques et fonctionnels du vieillissement sur la communication et les interactions sociales. Ses travaux visent à identifier les facteurs qui affectent l’habileté à communiquer en contexte social au cours du vieillissement (attention, audition, etc.) et au développement de stratégies pour prévenir, retarder ou renverser les effets du vieillissement sur la communication. L'une de ces stratégies, le chant, est au coeur d'un vaste projet de recherche visant à élucider les bienfaits du chant, notamment le chant choral, sur la communication et la cognition dans le vieillissement normal et pathologique.

Pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent la communication, et découvrir comment ces mécanismes changent au cours de la vie, la Dre Tremblay utilise des approches comportementales (analyses d’erreurs, temps de réaction, traitement acoustique de données orales, etc.), physiologiques (p. ex. l’activité des muscles faciaux, la force et l’endurance de ces muscles, la respiration, etc.), et neurologiques, incluant l’imagerie par résonance magnétique du cerveau (IRM) et la stimulation non invasive du cerveau à l’aide de la stimulation magnétique transcrânienne (TMS). Les travaux de l’équipe de la Dre Tremblay contribuent ainsi de manière unique à l’avancement des connaissances sur les bases biologiques et neurologiques de la communication humaine normale et pathologique.

Vous souhaitez faire des études ou un stage en recherche dans le domaine des neurosciences cognitives du langage ou du vieillissement? Contactez-nous!

Isabelle Deschamps, Ph.D

IsabelleDeschamps new

Stagiaire postdoctorale

Isabelle est titulaire d’un baccalauréat en psychologie et en linguistique de l’Université McGill, ainsi que d'un doctorat de l’Université McGill en Sciences de la communication humaine. Ses intérêts de recherche portent sur les principes phonologiques qui gouvernent la syllabe et les mécanismes de traitement phonologique sous-jacents chez l’adulte lors de la perception et de la compréhension du langage. Elle est également intéressée par les liens entre les processus de traitement phonologique et d’autres fonctions cognitives telles que la mémoire à court terme verbale. Elle cherche également à caractériser le réseau neuronal impliqué dans les processus de traitement phonologique chez l’adulte. Ses travaux sur les mécanismes de traitement phonologique chez l’adulte l’ont amenée à s’intéresser au développement de ces habiletés chez les enfants.

Voir le curriculum vitae de Isabelle Deschamps

Melody Courson, Ph.D

Étudiante au doctorat sous la supervision de Pascale Tremblay et co-supervision de Joël Macoir

Orthophoniste et titulaire d’un master 1 de sciences cognitives et d’un master 2 de neuropsychologie et neurosciences cliniques (Université Lyon 2, France), Melody s’intéresse à la compréhension du langage d’action, et plus particulièrement à la réponse motrice observée lors du traitement du langage d’action. Ses recherches doctorales visent à caractériser cette réponse motrice en déterminant ses facteurs d’influence linguistiques et cognitifs ainsi qu’en mettant en évidence ses corrélats neuronaux fonctionnels et structurels, au moyen de l’électromyographie, de la stimulation magnétique transcrânienne et de l’analyse morphométrique.

 Voir le profil de Melody sur Google scholar.

 

Karolanne Bonneau, M. O. A.

Karolanne BonneauÉtudiante au doctorat sous la supervision de Pascale Tremblay

Graduée de l’Université de Montréal en orthophonie depuis 2009, Karolanne a développé une solide expérience auprès de multiples clientèles tout en dirigeant le département d'orthophonie du Centre de Santé de la Baie-James. Avide de connaissances, Karolanne a fait le choix de retourner aux études à l’automne 2017, afin de mieux comprendre les processus neurobiologiques sous-jacents à la perception et la production de la parole. Plus spécifiquement, son projet d’études portera sur l’impact de la stimulation magnétique transcrânienne inhibitrice lorsqu’appliquée sur des zones potentiellement reliées à la mémoire verbale. Elle souhaite démystifier les liens entre l’attention auditivo-verbale, la mémoire verbale et la perception de la parole. 

 Voir le curriculum vitae 

 

Catherine Denis, B. A.

catherinedenis Assistante de recherche au Laboratoire des Neurosciences de la parole et de l'audition, étudiante en orthophonie à l’Université Laval

Portant un grand intérêt au langage, Catherine termine un baccalauréat en sciences du langage à l’Université Laval. Elle s’implique dans divers organismes en tant que bénévole, entre autres auprès de personnes aphasiques suite à un AVC. En effet, tout ce qui a trait au développement du langage et à l’impact du vieillissement sur la parole anime la curiosité de cette étudiante. Grâce à sa formation, Catherine a pu approfondir ses connaissances, non seulement sur les différents domaines de la linguistique, notamment la phonétique, mais aussi sur la cognition et les neurosciences, différents sujets qui l’intéressent grandement. ​

 

 

Pascale Bédard, B. A., M. Sc.

photo-pascaleProfessionnelle de recherche, diplômée de la maîtrise en médecine expérimentale sous la supervision de Pascale Tremblay

Pascale s'intéresse à la linguistique, aux troubles du langage et à la production de la parole, particulièrement aux habiletés de séquençage moteur de la parole au niveau syllabique. Son mémoire de maîtrise portait sur la création d'un  outil d'analyse des statistiques distributionnelles des syllabes orales en français québécois (SyllabO+).

Présentations:

Bédard, P., Audet, A.M., Roy, J.P., Drouin, P. et Tremblay, P. (2014) Création d'une base de données des syllabes orales du français québécois. Journées de linguistique, Université Laval.

http://jdl.lli.ulaval.ca/documents/programmes/programme_long_2014.pdf

Bédard, P., Audet, A.M., Drouin, P., Roy, J.P., et Tremblay, P. (2015) Analyse des statistiques distributionnelles des syllables du français québécois oral: un nouvel outil. Séminaires RALI-OLST, Université de Montréal.

http://rali.iro.umontreal.ca/rali/?q=fr/node/1222/show/3646

Maxime Perron

Photo Maxime Labo 2017Stagiairede recherche, étudiant au baccalauréat en sciences biomédicales

Passionné par les neurosciences, Maxime s’intéresse aux changements structurels du cerveau au cours du vieillissement. Plus particulièrement, Maxime étudie la relation entre l’intégrité de la matière blanche et divers processus cognitifs.

Julie-Anne Veilleux

J A VAssistante de recherche, étudiante à la maîtrise en orthophonie

Julie-Anne se passionne pour la linguistique, le langage et la musique. Elle a complété un baccalauréat en Sciences du Langage à l’Université Laval et est maintenant étudiante en deuxième à la maitrise en orthophonie. Elle s’intéresse plus généralement aux interventions par la musique, tant à l’enfance qu’à l’adulte, et plus particulièrement aux interventions par le chant.

Julie Poulin

IMG 20160814 093245 Copie

Stagiaire de recherche, étudiante au baccalauréat en sciences du langage

Depuis le début de son baccalauréat en sciences du langage, Julie a su acquérir diverses connaissances dans les deux domaines qui la passionnent : la linguistique et la psychologie. Elle s’intéresse plus particulièrement à la phonologie ainsi qu’à la phonétique articulatoire. Son travail en tant que bénévole à Collège Frontière lui permet de s’impliquer dans la cause de l’alphabétisation et de partager son amour pour la langue.

Alumni

Antoine Halbaut, B. A.

Antoine HalbautStagiaire de recherche au Laboratoire des Neurosciences de la parole et de l'audition, étudiant en sciences biomédicales

Antoine est titulaire d'une licence en Biochimie, Biologie Moléculaire, Cellulaire et Physiologie avec une spécialité en neurosciences et sciences du langage de la faculté Sciences et Techniques de l'université de Rouen Normandie (France). Ces deux derniers domaines l'interessent particulièrement, notamment les mécanismes neurophysiologiques impliqués dans la production de la parole.

En septembre 2017, il rentrera à l'institut supérieur des biotechnologies de Paris, avec pour projet d'étudier plus spécifiquement les différents processus participant au vieillissement cérébral.

Au sein du laboratoire, il participe à l'étude de l'effet protecteur du chant sur le vieillissement de la parole, avec un intêret particulier pour l'analyse des résultats des IRM. Il s'occupe également de la communication du laboratoire via les réseaux sociaux, en recherchant des éventuels participants. 

 

Anne-Christine Bricaud, B. A.

ACB

Stagiaire de recherche au Laboratoire des Neurosciences de la parole et de l'audition, étudiante en orthophonie

Après un baccalauréat obtenu en Sciences du Langage à l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3), Anne-Christine s'est orientée vers une formation en psychologie à l’Université Saint-Denis Vincennes (Paris 8) et en orthophonie à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). 

Elle bénéficie de la bourse de recherche du programme Mitacs Globalink pour découvrir le milieu de la recherche au Canada durant la session d’été. Le projet auquel elle participe vise à mieux comprendre les effets du vieillissement sur la voix, l’articulation et la qualité de vie tant chez des non-chanteurs que chez des chanteurs. 

 

Catherine Lortie, Ph.D. 

catherineÉtudiante au doctorat en médecine expérimentale à l’Université Laval sous la supervision de Pascale Tremblay et la co-supervision de Matthieu Guitton

La voix est une signature unique que possède chaque individu, et qui, couplée à la parole et aux mots, forme un outil indispensable aux relations humaines : la communication. Catherine s'intéresse particulièrement aux caractéristiques bioacoustiques et perceptives des voix abîmées par différentes pathologies et aux conséquences fonctionnelles de ces handicap dans la vie quotidienne.

 

 

 

 

Amandine Gagnon-Hébert

AGH 2K15Bénévole au Laboratoire des Neurosciences de la parole et de l'audition

Amandine entamera un baccalauréat en psychologie et en informatique à partir de l'automne 2017. C'est le dynamisme des activités du professeure Tremblay et de son équipe qui donne naissance à des projets novateurs et ancrés dans l'air du temps qui a motivé cette étudiante à joindre le Laboratoire des neurosciences de la parole et de l'audition à l'automne 2016. Son implication dans les projets se rapportant au mode de production de la parole lui permet de bénéficier d'un savoir et d'une expertise de haut niveau qui animent son désir de contribuer au bien-être de la population vieillissante par l'application de ces connaissances dans de nombreux secteurs.

 

 

 

Daniel Kennedy-Higgins, M. Sc.

danStagiaire de recherche au Laboratoire des Neurosciencves de la Parole, et étudiant au doctorat à la University College London (Speech, Hearing and Phonetic Sciences) sous la supervision de Patti Adank and Joseph Devlin

From January 2016, Dan will temporarily be joining our lab in Quebec to learn how physiological changes in cerebral white matter tracts can influence speech perception abilities through the adult life span with the use of diffusion tensor imaging (DTI). He will return to UCL in July 2016. Dan's main research interest is focused on how the brain adapts to stimuli as the incoming auditory signal becomes harder to perceive (for example due to the presence of background noise). Which regions within the temporal lobes are critical for this perceptual adaptation? To what extent is the adaptation driven by unilateral or bilateral processes? What impact does inter-hemispheric compensation have in the lesioned brain? And which additional regions beyond the temporal lobes are recruited to help in this remarkable adaptive process?"

 

Micaël Carrier

m carrierÉtudiant au baccalauréat en sciences biomédicales à l'Université Laval, stagiaire de recherche

Micaël est un passionné de neuroscience. Il s’intéresse plus spécifiquement à la compréhension des modes de production de la parole.

 

 

 

Anthony Tremblay, B.A., M. O. A.

AnthonyTremblayÉtudiant à la maîtrise en orthophonie

Au cours des dernières années, les outils d'évaluation se sont peaufinés et il est maintenant possible de dissocier plusieurs variables à l'intérieur de l'attention. Dans le cadre de son essai, Anthony s'intéresse à la nature de la relation entre l'attention et la perception de la parole, ainsi qu'au rôle de chacune des variables plus spécifiques de l'attention dans le traitement de la parole, soit la prudence, la constance, l'endurance, la vigilance, le focus et la vitesse.

 

 

Chloé Chagnon-Dumesnil

Chloe-CD 2Étudiante au baccalauréat en sciences du langage à l'Université Laval, assistante de recherche depuis 2015

Chloé s’intéresse à divers éléments des neurosciences et du langage,  plus particulièrement au lien existant entre les émotions et la production de la parole, ainsi qu'à la phonétique et à la syntaxe des différentes variétés de français.

 

 

Marie Hélène Tessier, B. A.

MarieHeleneTessierÉtudiante au baccalauréat en psychologie à l'Université Laval, assistante de recherche au laboratoire de 2014 à 2016

Marie-Hélène s’intéresse à tout ce qui concerne les neurosciences. Elle a un intérêt particulier pour la communication non-verbale, les neurones miroirs et les émotions. Elle est maintenant étudiante à la maîtrise en recherche en psychologie.
 
 
 
   
 
 
 

Avril Treille, M. A.

TMS AvrilAvril Treille, stagiaire encadrée par Pascale Tremblay et étudiante au doctorat en sciences cognitives des Universités de Grenoble (France) sous la supervision de Marc Sato, Jean-Luc Schwartz et Coriandre Vilain.

La fièvre de l’expérimentation l’a gagnée depuis la découverte de l’EEG lors de son master 1 en sciences du langage. Elle a ensuite poursuivit ses recherches en sciences cognitives lors d’un premier master 2, pour se spécialiser en neurosciences grâce au second master 2 de neuropsychologie et neurosciences cliniques qu’elle a effectuée à Grenoble. C’est au cours de ces années qu’elle a appris à poser des électrodes sur la tête des participants et à analyser des images fonctionnelles acquises par résonance magnétique. Avril s’intéresse à la multisensorialité de la parole et à l’interaction des régions sensorielles et motrices lors de sa perception. Elle vient faire un court séjour dans notre laboratoire pour se former à la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) et en apprendre plus sur le rôle du système moteur lors de la perception audio-visuelle et audio-tactile de la parole au cours du vieillissement.


 Camille Boudreau

CamilleB3Étudiante au baccalauréat en psychologie à l'Université Laval, assistante de recherche en 2015

Camille s’intéresse particulièrement aux relations interpersonnelles, aux neurosciences et aux théories de la personnalité. Elle s’implique dans sa communauté en étant bénévole dans différents organismes, dont l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, et elle est passionnée par le conditionnement physique et la santé.

 

 

 

 

 

Mylène Bilodeau-Mercure, M. Sc.

myleneÉtudiante à la maitrise en médecine expérimentale à l’Université Laval sous la supervision de Pascale Tremblay 2013-2015

Mylène s’intéresse particulièrement aux impacts du vieillissement normal et des changements neurologiques et physiologiques sur la perception et la production de la parole. Elle s’intéresse également aux processus phonologiques du langage. Son mémoire de maîtrise porte sur le vieillissement normal de la production de la parole. Son mémoire est disponible ici.

Mylène est maintenant étudiante à la maîtrise en orthophonie et audiologie à l'Université Laval.

Voir le curriculum vitae de Mylène Bilodeau-Mercure

 

 

 

Claudie Ouellet, B.A.

claudieÉtudiante au baccalauréat en psychologie, assistante de recherche 2013-2015

Claudie s’intéresse à la psychopathologie, au contrôle moteur de la parole ainsi qu’au fonctionnement cérébral de l'humain adulte. ELle est mainetant étudiante au doctorat clinique (Dpsy) en Psychologie à l'Université Laval.

 

 

 

 

 

Anne-Marie Audet, B.A.

anne-marieAssistante de recherche au laboratoire 2013-2015

Passionnée des langues, Anne-Marie est titulaire d’un baccalauréat en sciences du langage à l’Université Laval et termine un certificat d’aptitude à l’enseignement spécialisé d’une langue seconde. Elle a été bénévole et coordonnatrice au sein du Collège Frontière, un organisme d’alphabétisation et de francisation. Anne-Marie est aussi professeure de français, langue seconde, à l’École Québec Monde. Ses intérêts de recherche sont axés vers la phonétique et le français québécois. Sa formation lui est d’une aide précieuse dans son poste d’assistante de recherche au sein du Laboratoire des neurosciences de la parole et de l’audition.

Anne-Marie est maintenant étudiante à la maîtrise en orthophonie et audiologie à l'Université Laval.

 

 

 

Julie Rivard, B.A., M.A., M.O.A.

JulieRivardÉtudiante à la maîtrise en orthophonie 2013-2015

Julie est titulaire d’une maîtrise en linguistique portant sur l’influence potentielle d’un entraînement musical sur les capacités syntaxiques dans l’aphasie de Broca. Elle est présentement étudiante de deuxième année à la maîtrise en orthophonie à l’Université Laval. Elle travaille sous la supervision de Dre Pascale Tremblay sur un essai expérimental examinant l’effet potentiel de la pratique du chant sur le vieillissement de la voix.

 

 

 

Nancy Meunier, B.A., M.O.A.

NancyMeunierÉtudiante à la maîtrise en orthophonie 2013-2015

Nancy a réalisé un essai, dirigé par Pascale Tremblay, qui portait sur la contribution de l'audition périphérique sur l'altération de la perception du langage au cours de vieillissement. Cet essai est en lien avec un projet de Pascale Tremblay qui étudie l'impact des changements d'ordre auditifs, attentionnels et neurologiques sur la perception du langage.

 

 

 

 

Vanessa Kirouac, B.A., M.O.A.

vanessaÉtudiante à la maitrise en orthophonie 2012-2014

Vanessa est une étudiante de deuxième année à la maitrise en orthophonie à l’Université Laval. Elle réalise présentement un essai sous la supervision de Pascale Tremblay. Cet essai, de type expérimental, porte sur le contrôle sensorimoteur au cours du vieillissement normal. Plus précisément, il s’intéresse au contrôle sensorimoteur des mouvements orofaciaux. Les intérêts de Vanessa en recherche ciblent également l’aphasie et la dysphagie.

 

 

 

 

Nancy Langlois, B.A., M.O.A.

nancyÉtudiante à la maitrise en orthophonie  2012-2014

Nancy est présentement étudiante de deuxième année à la maitrise en orthophonie à l’Université Laval. Son projet de recherche, dirigé par Pascale Tremblay, s’inscrit dans une étude sur le contrôle moteur de la parole au cours du vieillissement normal. Plus spécifiquement, son projet vise à déterminer les effets de l’âge sur le contrôle sensorimoteur fin, soit les changements de la parole au niveau de l’articulation et de la production des mouvements orofaciaux au cours du vieillissement normal.

 

 

 

 

Vincent Ferland-Longpré, B.A., M.O.A.

vincentÉtudiant à la maitrise en orthophonie 2012-2014

Vincent s'intéresse aux changements qu'entraine le vieillissement normal sur la perception et la production de la parole, lesquels sont étudiés à partir de l'analyse acoustique de voyelles produites en contexte de phrase. L'essai s'échelonnera du mois de mai 2013 au mois d'août 2014.

 

 

 

 

 

 

Autres finissants

Carol-Ann Boudreault, B.A., M.O.A., Étudiante à la maitrise en orthophonie 2011-2013

Léonie Bourassa, B.A., M.O.A., Étudiante à la maitrise en orthophonie 2011-2013

Isabelle Gasse, B.A., M.O.A., Étudiante à la maitrise en orthophonie 2011-2013

Camille Routhier, B.Sc., M.O.A., Étudiante à la maitrise en orthophonie 2011-2013